« Les constructions de maisons en ossature bois représentent aujourd'hui 80% des mises en chantier de logements individuels en bois ... »

La maison à ossature bois permet une grande liberté architecturale, des agrandissements plus économiques et rapides à mettre en œuvre. C’est la technique de construction qui s’adapte le mieux à la plupart des styles régionaux.​

Les murs de la maison à ossature bois sont réalisés sur la base d’une structure constituée de membrures verticales de bois (pin ou sapin) d’une épaisseur minimum de 145 mm espacées généralement de 40 ou 60 cm comprises entre une lisse et une sablière horizontales. Le bois utilisé est séché à 14 %. Les isolants thermiques et acoustiques sont placés entre les montants. Le contreventement de la structure est assuré par des voliges ou des panneaux dérivés du bois. Cette technique de construction sans tassement permet une préfabrication de murs en usine à l'abri des intempéries. Les panneaux du plancher entre les étages présentent une structure similaire, d’une épaisseur moyenne de 240 mm comprenant le matériau isolant thermique et acoustique.​

L'achèvement du clos-couvert peut être obtenu en quelques jours seulement, car il n'y a pas de temps de séchage. Les normes thermiques de plus en plus contraignantes conseillent à mieux isoler les maisons, à procurer un meilleur déphasage thermique au bénéfice du confort d'été et à supprimer tous les ponts thermiques.​

Ces exigences conduisent si besoin à doubler cette ossature d'une isolation périphérique extérieure en matériau isolant lourd (type fibre de bois par exemple).​

Le parement extérieur qui sert de rempart contre les intempéries est souvent réalisé en bardage, c’est-à-dire en planches de bois qui peuvent être peintes, traitées ou laissées naturelles mais la pierre, les panneaux structurels, les crépis, enduits pierre et la peinture sont des habillages tout à fait conventionnels sur ce type de structure et ce pour toute section et toute orientation.​

Les parois internes des murs ainsi que les cloisons sont soit couvertes de lambris ou autres panneaux de parement en bois soit avec des panneaux de plâtre offrant de multiples possibilités de finitions (peinture, papier peint, pierre de parement…). La maison ossature bois séduit les adeptes d’une présence « calculée » du bois.​

Les toitures peuvent être en charpente traditionnelle ou industrielle, en pannes apparentes ou non avec une isolation entre chevrons, faux plafonds, en couverture avec une épaisseur de 220 à 400 mm.​

L’ensemble de nos bois est protégé par une émulsion préventive titulaire d’une attestation zone verte, insecticide, anti termites, fongicide et anti-bleu pour tous bois exposés ou non aux intempéries sans contact avec le sol.​



       Télécharger un fichier PDF